Adansonia grandidieri

De IleRouge wiki
Aller à : Navigation, rechercher

Adansonia grandidieri Baill. (Malvaceae).

Allée des Baobabs Morondava

Endémique de Madagascar

Espèce en Danger (EN) D'extinction selon l'UICN.

Ne pousse que dans l'Ouest de Madagascar. C'est l'espèce la plus haute du genre.

Dans F. LE BELLEC & V. RENARD, Le grand livre des fruits tropicaux, éd. Orphie, 1997: 10-11, les auteurs indiquent que les graines restent viables plusieurs années. Elles doivent être bouillies avant d'être semées (environ 5 minutes).

Nous avons fait un essai comparatif, avec Jean-François Doré, à Chevreloup près de Versailles, la moitié des graines a été ébouillantée, dans les conditions indiquées ci dessus et l'autre non; À notre grande surprise, les graines ébouillantées n'ont pas poussées, alors que les autres ont très bien germées (photo un mois après le semis).

Mêmes emplois qu'avec Adansonia digitata. L'huile des graines renferme 7,6 % d'acide myristique, 32,5 % d'acide palmitique et 8, 7% d'acide linoléique.


Semis


Adansonia grandidieri


Noms malgaches :


Chimie :

  • Cyclopropenoid fatty acids in Malagasy baobab: Adansonia grandidieri (Bombacaceae) seed oil, par Gaydou, E. M.; Bianchini, J. P.; Ralaimanarivo, A., in Fette, Seifen, Anstrichm. 1982. 84 (12) : 468-472.
  • The chemistry of the Malagasy baobab. Hydrocarbons, sterols, and tocopherols in the seeds of six Adansonia species, par Bianchini, Jean Pierre; Ralaimanarivo, Auguste; Gaydou, Emile M.; Waegell, Bernard, in Phytochemistry. 1982. 21 (8) : 1981-1987.