Ampody

De IleRouge wiki
Aller à : Navigation, rechercher

AMPODY(1)

(de fody : revenir sur une décision ; mampodi-vavy, par exemple, veut dire : reprendre l’épouse dont on s’est séparé. l’ampody était l’offrande traditionnelle lorsqu’on souhaitait revenir sur une telle rupture.

Mampodi-aina signifie ressusciter, faire revenir à la vie. Dans toute l’île, quelquefois aussi sous la forme ampoly).

Nom générique de Vepris (Rutaceae) et d’autres arbustes ou petits arbres dont les écorces sont également très amères et employées à la préparation de boissons alcooliques.

Beau bois de tabletterie, rappelant le buis.

Ce sont surtout : Vepris arenicola H. Perrier (Côte Ouest),

Vepris ampody H. Perrier (forêt orientale),

Vepris pilosa (Baker) I. Verd. (restes de forêts de la région centrale)

Vepris macrophylla (Baker) I. Verd. (forêt des pentes orientales).

Ainsi que : Burasaia nigrescens Capuron in Sched. (Ménispermaceae) de la forêt des pentes orientales.

S) Ampody (1)

Ajouter aux espèces à écorces amères déjà citées, suivant les dialectes :

(sihan.) Malleastrum trichilioides J.-F. Leroy (Meliaceae): réf. Cours 2640 ; arbuste ou petit arbre.

(tsim. et marofotsy) Trichilia sp. (Méliacées) ; réf. Service Forestier 16508 ; arbre de plus grande taille ; bon bois de construction.

L’amertume de ces deux écorces est due, non plus à des alcaloïdes comme chez les Vepris et Burasaia, mais à des limonoïdes et à des osides cardioactifs.

AMPODY (2)

(L’origine de cette appellation est obscure, mais différente de la précédente. Peut être vient-elle de l’oiseau fody ou "Cardinal" qui cause des graves dégâts aux rizières).

C’est le nom des plusieurs arbres ou arbustes sans rapport avec les précédents. Notamment :

(sihan.) Pittosporum verticillatum Bojer (Pittosporaceae)

(sak.) Crateva excelsa Bojer (Capparaceae)

(betsim.) Pentachlaena orientalis Capuron (Sarcolaenaceae).