Aristolochia acuminata

De IleRouge wiki
Aller à : Navigation, rechercher

Aristolochia acuminata Lam. (Aristolochiaceae).

Aristolochia acuminata

Noms malgaches :


Liane de plusieurs mètres de long, dans les rochers ou pâturages de montagne, 4 photos prises vers Ihosy. Les trois dernières photos sont prises à Diégo-Suarez.

Pour le nom de l'espèce, voir Flore des Mascareignes, fam. 149: p. 2, où J. Bosser indique que le véritable A. acuminata Lam., dont l'herbier est conservé à Paris dans l'herbier Lamarck, Jussieu et dans l'herbier général, a été rapporté de l'île Maurice par Commerson, mais qu'il n'existe que cette récolte de l'île Maurice et aucune pour la Réunion et Madagascar, alors qu'elle est très répandue en Inde, jusqu'aux Philippines et en Australie. Il y aurait au moins deux autres espèces à Madagascar. J. Bosser, Identité de Aristolochia acuminata Lam. et de A. tagala Cham. Adansonia, sér. 3 : 19(1) : 169-170, 1997.

Feuilles alternes, lobées. Inflorescence axillaire. Fleur rouge-foncé, à tube renflé à la base et subsphérique, s'achevant par un entonnoir, lobe à marge révolutée. Fruit: en forme de parachute, septicide, brun.

Maux d'estomac (hyperchlorhydrie, ulcères, etc.). Adultes: un demi- verre matin et soir en infusion des feuilles, recommandé aussi comme tonique et fébrifuge.

Infusion des feuilles en tisane aux enfants hérédosyphilitiques. Appliquer sur le ventre un emplâtre des racines écrasées dans un peu d'eau.

La première espèce figurée et photographiée, Aristolochia elegans Mast., existe dans le Parc Botanique et Zoologiquede Tsimbazaza et à la Réunion.

Chimie :

Isolation of aristolochic acid from two Madagascar Aristolochiaceae. Determination of its toxicity on plant cells. Comparison with animal cells, par Moretti, C.; Rideau, M.; Chenieux, J. C.; Viel, C., in Planta Med.. 1979. 35 (4) : 360-365.