Famantaran-taona

De IleRouge wiki
Aller à : Navigation, rechercher

FAMANTARAN-TAONA (dans toute l'île) (de famantarana : les marques, les divisions, et taona : l'année ; c'est-à-dire les saisons).

Pour déterminer les saisons de l'année et l'époque des diverses façons culturales, les vieux Malgaches s'appuyaient sur toute une série d'observations des phénomènes naturels et, en particulier, des phases de la végétation.

Ainsi loha-taona (la tête, le début de l'année) était marqué par la pousse des jeunes feuilles : on devait semer le riz en pépinière quand finissait la floraison de l'Ambiaty.

La saison des orages fahavaratra était marquée par la floraison des arbres fruitiers. On savait qu'il était temps de semer le maïs et les haricots. Lorsqu'arrivait fararanom-barialoha, la fin des grandes pluies, c'est qu'il était temps de moissonner le varialoha ou riz de première saison. C'était aussi le moment de récolter les maïs. La plupart des fruits arrivaient à mâturité. Enfin avec la saison froide, ririnina, venait l'époque de labourer les rizières.

Certains arbres perdaient leurs feuilles (fihitsanan'ny ravin-kazo), tandis que les fruits de l'amberivatry s'ouvraient avec un petit bruit sec. Il était temps de semer en pépinière le nouveau varialoha ; Tout au long de l'année, la vie des hommes était ainsi étroitement associée à celle des plantes.